La caravane des dix mots en Arménie

La caravane des dix mots organisait en Arménie son 7èmeForum international des caravanes francophones dans le cadre du XVII ème Sommetde la Francophonie à Erevan.

La Caravane des dix mots organisait en Arménie son 7ème Forum international des caravanes francophones dans le cadre du XVII ème Sommet de la Francophonie à Erevan.

Si la langue française appartient à tous ceux qui la parlent, tous n’ont pas un égal accès à la parole. Face à ce constat, la Caravane des dix mots réunit des artistes et des citoyens engagés du monde entier pour mettre en œuvre une véritable francophonie des peuples. Dans plus de cinquante territoires, des équipes locales de caravaniers réalisent des ateliers artistiques pour donner à tous les citoyens du monde les moyens d’explorer leurs imaginaires et révéler ainsi la diversité culturelle de la francophonie. La Caravane des dix mots mêle actions locales et coopération culturelle internationale pour donner un sens au partage de la langue française, promouvoir les droits culturels et faire émerger un espace citoyen francophone.

Début octobre, en Arménie, comme tous les deux ans dans le cadre environnemental du Sommet de la francophonie, durant dix jours, 27 artistes francophones venus du monde entier ont fait vibrer et partagé la diversité du français. Du 2 au 12 octobre dernier, ils ont sillonné les rues de Gumry (deuxième ville d’Arménie) et d’Erevan la capitale avant d’animer le village de la francophonie avec leurs parades de marionnettes géantes aux couleurs des pays francophones (chacune des marionnettes représentant un pays ayant accueilli le Sommet).

Les artistes ont animé une trentaine d’ateliers dans des écoles, des centres d’apprentissages, des universités, des lieux publics, à deux ou à trois, afin de sensibiliser des Arméniens de tous âges à la diversité culturelle et linguistique, à la langue française, en s’appuyant sur diverses disciplines comme le théâtre, le beat box, la danse, l’art plastique, l’écriture, le slam. Cela a aussi donné lieu à des échanges, à plusieurs conférences, des formations, dans un pays plutôt francophile où la langue française est une langue « étrangère ».

Des souvenirs plein la tête et les yeux, un voyage en train inoubliable, avec des Arméniens stupéfaits de rencontrer pour la première fois nos amis africains, « photo monsieur, avec vous… Շնորհակալություն (merci en Arménien)».

Ce Forum aura aussi permis aux caravaniers réunis de réfléchir ensemble au projet partagé et au-delà de l’état des lieux, d’identifier de nouvelles stratégies et de faire émerger des solutions collectives face aux enjeux d’une francophonie des peuples où l’ensemble des citoyens ont leur rôle à jouer. L’association la Caravane des dix mots est accréditée auprès de l’OIF, comme OING depuis juillet 2018.

Impossible de finir ce sujet, sans vous parler des centres SPFA partenaire inconditionnelle de la caravane en Arménie, co-organisateur du Forum, structure qui nous l’espérons rejoindra bientôt le réseau des maisons de la francophonie. Un grand merci aux Arméniens et Arméniennes pour cet accueil exceptionnel, une organisation sans faille, dans un pays en pleine reconstruction « démocratique », suite à une révolution de velours que nous avons tous ressentie, espérons que ce Sommet donne un nouveau souffle à cette francophonie en Arménie !

(Cet évènement a été soutenu par l’Ambassade de France en Arménie, l’École française d’Erevan, l’UFAR, le MEAE, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la DGLFLF)

Parallèlement lors de ce XVIIe Sommet de la Francophonie durant deux jours, les Chefs d’État et de gouvernement francophones ont débattu des grands enjeux mondiaux et de la contribution de la Francophonie pour y répondre, notamment autour de la question du Vivre ensemble qui constituait la thématique principale de leurs travaux.

Si la langue française appartient à tous ceux qui la parlent, tous n’ont pas un égal accès à la parole. Face à ce constat, la caravane des dix mots réunit des artistes et des citoyens engagés du monde entier pour mettre en œuvre une véritable francophonie des peuples. Dans plus de cinquante territoires, des équipes locales de caravaniers réalisent des ateliers artistiques pour donner à tous les citoyens du monde les moyens d’explorer notre imaginaire et révéler ainsi la diversité culturelle de la francophonie.La Caravane des dix mots mêle actions locales et coopération culturelle internationale pour donner un sens au partage de la langue française,promouvoir les droits culturels et faire émerger un espace citoyen francophone.

marionnettes géantes au sommet de la francophonie d'Erevan
Défilé de marionnettes géantes à Erevan

Début octobre, en Arménie, comme tous les deux ans dans le cadre environnemental du Sommet de la francophonie, durant dix jours, 27artistes francophones venus du monde entier ont fait vibrer, partager la diversité du français. Du 2 au 12 octobre dernier, ils ont sillonné les rues de Gumry (deuxième ville d’Arménie) et d’Erevan la capitale avant d’animer le village de la francophonie avec leurs parades de marionnettes géantes aux couleurs des pays francophones (chacune des marionnettes représentant un pays ayant accueilli le Sommet).

Les artistes ont animé une trentaine d’ateliers dans des écoles, des centres d’apprentissages, des universités, des lieux publics, à deux ou à trois, afin de sensibiliser des arméniens de tous âges à la diversité culturelle et linguistique, à la langue française, en s’appuyant sur diverses disciplines comme le théâtre, le beat box, la danse, l’art plastique, l’écriture,le slam. Cela a aussi donner lieu à des échanges, à plusieurs conférences,formations, dans un pays ou la langue française est une langue « étrangère »,un pays plutôt francophile.

Des souvenirs plein la tête et les yeux, un voyage en train inoubliable, avec des arméniens stupéfaits de rencontrer pour la première fois nos amis africains, « photo monsieur, avec vous… Շնորհակալություն(merci en Arménien)».

Ce Forum aura aussi permis, aux caravaniers réunis de réfléchir ensemble au projet partagé et au-delà de l’état des lieux d’identifier de nouvelles stratégies et faire émerger des solutions collectives face aux enjeux d’une francophonie des peuples où l’ensemble des citoyens ont leur rôle à jouer. L’association la caravane des dix mots est accréditée auprès de l’OIF, comme OING depuis juillet 2018.

Impossible de finir ce sujet, sans vous parler des centres SPFA partenaire inconditionnelle de la caravane en Arménie, co-organisateur du Forum, structure qui nous l’espérons rejoindra bientôt le réseau des maisons de la francophonie. Un grand merci aux arméniens et arméniennes pour cet accueil exceptionnel, une organisation sans faille, dans un pays en pleine reconstruction « démocratique », suite à une révolution de velours que nous avons tous ressentie, espérons que ce Sommet donne un nouveau souffle à cette francophonie en Arménie !

(Cet évènement a été soutenu par l’Ambassade de France en Arménie, l’École française d’Erevan, l’UFAR, le MAE, la Région Auvergne Rhône Alpes, la DGLFL, la Métropole de Lyon et des mécènes) .

Parallèlement lors de ce XVIIe Sommet de la Francophonie durant deux jours, les Chefs d’État et de gouvernement francophones ont débattu des grands enjeux mondiaux et de la contribution de la Francophonie pour y répondre, notamment autour de la question du Vivre ensemble qui constituait la thématique principale de leurs travaux.

Cette grande famille francophone qui s’élargit à l’issue du Sommet : la Gambie, l’Irlande, Malte et la Louisiane adhèrent à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) avec le statut d’observateurs, tandis que les Émirats arabes unis, le Kosovo et la Serbie passent du statut d’observateur à celui de membre associé. L’OIF compte désormais 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27pays observateurs.

la caravane des dix mots au sommet de la francophonie

2 réponses sur “La caravane des dix mots en Arménie”

  1. Votre texte, sans commentaire mais avec quelques coquilles en moins 🙂
    Il faudrait ajouter la Métropole de Lyon et des mécènes dans les soutiens que comptait la Caravane pour le Forum international…
    ——

    La Caravane des dix mots en Arménie

    La Caravane des dix mots organisait en Arménie son 7ème Forum international des caravanes francophones dans le cadre du XVII ème Sommet de la Francophonie à Erevan.

    Si la langue française appartient à tous ceux qui la parlent, tous n’ont pas un égal accès à la parole. Face à ce constat, la Caravane des dix mots réunit des artistes et des citoyens engagés du monde entier pour mettre en œuvre une véritable francophonie des peuples. Dans plus de cinquante territoires, des équipes locales de caravaniers réalisent des ateliers artistiques pour donner à tous les citoyens du monde les moyens d’explorer leurs imaginaires et révéler ainsi la diversité culturelle de la francophonie. La Caravane des dix mots mêle actions locales et coopération culturelle internationale pour donner un sens au partage de la langue française, promouvoir les droits culturels et faire émerger un espace citoyen francophone.

    Début octobre, en Arménie, comme tous les deux ans dans le cadre environnemental du Sommet de la francophonie, durant dix jours, 27 artistes francophones venus du monde entier ont fait vibrer et partagé la diversité du français. Du 2 au 12 octobre dernier, ils ont sillonné les rues de Gumry (deuxième ville d’Arménie) et d’Erevan la capitale avant d’animer le village de la francophonie avec leurs parades de marionnettes géantes aux couleurs des pays francophones (chacune des marionnettes représentant un pays ayant accueilli le Sommet).

    Les artistes ont animé une trentaine d’ateliers dans des écoles, des centres d’apprentissages, des universités, des lieux publics, à deux ou à trois, afin de sensibiliser des Arméniens de tous âges à la diversité culturelle et linguistique, à la langue française, en s’appuyant sur diverses disciplines comme le théâtre, le beat box, la danse, l’art plastique, l’écriture, le slam. Cela a aussi donné lieu à des échanges, à plusieurs conférences, des formations, dans un pays plutôt francophile où la langue française est une langue « étrangère ».

    Des souvenirs plein la tête et les yeux, un voyage en train inoubliable, avec des Arméniens stupéfaits de rencontrer pour la première fois nos amis africains, « photo monsieur, avec vous… Շնորհակալություն (merci en Arménien)».

    Ce Forum aura aussi permis aux caravaniers réunis de réfléchir ensemble au projet partagé et au-delà de l’état des lieux, d’identifier de nouvelles stratégies et de faire émerger des solutions collectives face aux enjeux d’une francophonie des peuples où l’ensemble des citoyens ont leur rôle à jouer. L’association la Caravane des dix mots est accréditée auprès de l’OIF, comme OING depuis juillet 2018.

    Impossible de finir ce sujet, sans vous parler des centres SPFA partenaire inconditionnelle de la caravane en Arménie, co-organisateur du Forum, structure qui nous l’espérons rejoindra bientôt le réseau des maisons de la francophonie. Un grand merci aux Arméniens et Arméniennes pour cet accueil exceptionnel, une organisation sans faille, dans un pays en pleine reconstruction « démocratique », suite à une révolution de velours que nous avons tous ressentie, espérons que ce Sommet donne un nouveau souffle à cette francophonie en Arménie !

    (Cet évènement a été soutenu par l’Ambassade de France en Arménie, l’École française d’Erevan, l’UFAR, le MEAE, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la DGLFLF)

    Parallèlement lors de ce XVIIe Sommet de la Francophonie durant deux jours, les Chefs d’État et de gouvernement francophones ont débattu des grands enjeux mondiaux et de la contribution de la Francophonie pour y répondre, notamment autour de la question du Vivre ensemble qui constituait la thématique principale de leurs travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *